Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog se meurt, tel un oiseau...

par Rafifou

publié dans sans interet

Un hommage à l'oiseau mort s'impose... Je gardais ce petit bonus pour un moment de creux sur le blog...
Youpie!
Pour les ignares, l'histoire de l'oiseau mort à débuté sur historia90 lors du premier putch de Robin et Stéphane. Le protagoniste de mon histoire, que nous appellerons Pauplain, s'incruste dans la partie, boulet il fut et l'on l'envoya bouler... Voici, pour commencer, l'extrait enclencheur en question :

[...]Un oiseau mort? où ça je le vois pas... ah c'était une blague au fait, les oiseau morts dans le ciel ça existe pas (parce que ils savent plus voler au fait)! haha. Tu vas où? ehh! BON SALUT HEIN! A DEMAIN?
Bon alors y a qui dans le coin... ah! Youhouuuu! SALUT!!! ouai toi! ça va? eh t'as vu ils ont changé le mot de passe du blog d'olivier! c'est cooooooooool hein? héhé.... Un oiseau mort?où ça?...
Suite à ces deux interpellations, le petit Pauplain avait des doutes : Qui est cet oiseau mort? Est-ce mon ami? Est il en danger? Va-t-il mourir? Ces interpellations sont elles un message divin, un avertissement? Quoi qu'il en était, dés ce moment, une voix résonnait sans cesse dans sa tête : ""Ca suffit, Pauplain,ça suffit, tu as un devoirs à accomplir, tu as mieux à faire ailleurs, pars... Tu as une histoire à écrire, n'attends pas, pars... Quitte la Creuse..."" Alors, Pauplain décide d'agir, d'abord faiblement, il observait à gauche à droite, il appelait...
Discrètement ...
Youhouuu l'oiseau mort, t'est où???
S'impatientant...
Bon alors, il est où cet oiseau mort...
Gentillement...
Petit oiseau?
S'énervant...
SALOPERIE D'OISEAU MORT DE MERDE TU VAS TE RAMENER QUE JME DÉFOULE SUR TOI?
Se rassurant...
Alors cet oiseau je vais sûrement finir par le trouver putain de merde!!!
La recherche durait déja depuis des heures, des jours, des mois... Le désespoir gagnait Pauplain... Mais il se ressaisit et partit en voyage. Il parcourut des champs, des mers, des désers, des tempêtes, des sécheresses, des famines, des déforestations, des glissements de terrains, des inondations, des bidonvilles, Chaos Destruction M...?...
...Mort?...
...Oiseau, mort?...
...Où est-il?...
Le recherche devenait trop longue, Pauplain se serait-il trompé? Quel genre de dieu aurait pû l'envoyer à une futille quête? Ha! Il avait donc perdu son temps? Le voila bien avancé... loin de chez lui, démuni, détruit, anéanti... il abandonne. C'est trop. Alors quoi? Attendre le temps qui passe, flâner, se coucher dans l'herbe pour écouter le ciel...
Le ciel... Tant d'oiseaux dans le ciel... Peut être est-il là? Comment savoir... Pauplain essaye timidement, une dernière fois:
"oiseau mort?"

Rien... A quoi bon... ...finalement...
J'ai cru voire une silhouette immobile...
Le désespoir, la rage, la haine de la recherche interminable débordent à cette vue et Pauplain s'emporte.
JE T'AI VU ! HAHAAA!!! CRÈVE, OISEAU MORT!
Oui... Pauplain à été poussé à bout. Son coeur s'est endurci, obscurci. Il ne connait plus ni dieu ni maître. Il n'a plus de mission, plus de raison : il n'a plus que des désirs sauvages... de vengeance. Il a souffert, c'en est fini!
...je me suis approché, c'était lui, immobile, l'oiseau mort venait enfin de se montrer! Après tant de recherches, de péripéties, de souffrances... enfin je te trouve, enfin tu es à ma portée! HAHAAAA je te tiens! Tu ne peux plus t'échapper!...
Il a oublié jusqu'à l'origine de son départ et supose son désir de vengeance comme étant son but originel.
Le sang! Il voulait voir le sang de l'oiseau, s'en abreuver et pour cela, le tuer...
...je l'observe il ne réagit pas à ma présence, il reste immobile! Ce n'est pas grave, ainsi je pourrais le tuer plus facilement... J'approche ma main pour le prendre, il est toujours immobile, calme... J'hésite, je retire ma main... Que se passe-t-il? Je l'ai cherché si longtemps pour le tuer et voilà que je n'y arrive pas?
...je le ramasse délicatement, il ne réagit toujours pas, vraiment pas... au contraire il reste rigide, dur. il est froid et ne respire plus. Il est... Il est ... L'oiseau mort est... MOOOOORT! NOOOOOOOON! Et moi qui voulais le tuer! Alors que lui, il est mort! Comment peut on moralement oser imaginer tuer un oiseau mort?!
C'était donc ça? depuis le début c'était écrit? Je comprends tout maintenant. Alors que lui... et pendant...
Je crois que je ferais mieux de le laisser vivre sa vie maintenant, quand à moi, je vais me suicider...
Adieu monde cruel!

Morale :
(oufti qué tartine... j'me suis embalé! Désolé Robin ;) ...)

orthographe corrigée, 16 fautes (j'ai eu peur) fais un peu attention sale juif
Commenter cet article

Stéphane 12/06/2008 13:09

Laisse moi donc te contre-contre-contredire: sur l'article de notre putch (d'où est extraite la phrase problématique), tu as signé Raphael. L'histoire de Pauplain, tu l'as inventée par après. Alors peut être as tu changé d'avis, toujours est-il que pendant un instant tu as cru un oiseau mort incapable de voler, et Simon l'a judicieusement fait remarquer.
Echec et math

RaFiFou 12/06/2008 12:45

Désolé de devoir te contre-contredire Stephen mais c'est pas le narrateur (moi) qui parle mais Pauplain... Cet enfant n'est pas très spirituel contrairement à moi...

Autre chose?

Stéphane 12/06/2008 11:56

"ah c'était une blague au fait, les oiseau morts dans le ciel ça existe pas (parce que ils savent plus voler au fait)! haha."

Désolé de devoir te contredire Raph

RaFiFou 10/06/2008 20:34

L'ai-je nié?
;)

jésus 10/06/2008 16:49

Dis donc Raphou tu ne serais pas, par hasard, en train de virer au conte philosophique avec plein de sous-entendu?! c'est pour quand le petit prince deux?!!
j'ai vraiment bien aimé ta petite histoire mais ne dit on pas que lorsqu'on meurt on s'envole vers les cieux donc un oiseau mort peut toujours voler!!

Raplou 01/06/2008 22:16

*Oui-oui????
Rien à voir!!! ça aurait détruit mon oeuvre!
Moi, j'aime bien "Pauplain" c'est..."recherché" ;)
(Ndlr :Pauplain vient du français "poplin" signifiant imbécile, pignouf.)
*Merci pour la cote :)
*Rien ne m'a inspiré très cher, c'est mon "moi profond" qui s'est exprimé par l'intermédiaire de mon corps et je ne vois pas le rapport entre un oiseau suspendu par les pattes et les malheureuses péripéties de Pauplain à la quête de l'oiseau mort...

math 01/06/2008 21:59

si t'avais appelé le protagoniste oui-oui j'aurais clairement mis 10/10! fin ta quand même 9,99/11 donc ça va quoi! et en fait c ton papa qui t'a inspiré?

Raplou 01/06/2008 19:58

Merci oli ;)
mais Steph parlais de corriger Mes versions d'origines sur ton blog

Olivier 01/06/2008 19:50

Je te défie de trouver une faute chez moi :)

(Et félicitations Raph, il est chou comme tout ton texte)

Raplou 01/06/2008 19:44

On ne corrige pas une citation!
C'est bien Steph, t'as bien retenu la leçon ;)

Stéphane 01/06/2008 19:30

Si je corrige les phrases en violet, je serai forcé d'aller aussi les corriger sur historia90, donc je préfère laisser ça tel quel

Raplou 01/06/2008 19:18

Hem...
Naaaaan j'voix pâ...
M'enphous dabort
é pui an plus vouzaîte maichen

Rob' 01/06/2008 19:02

Il en reste :D "Youhouuu l'oiseau mort, t'est où???" Aïe! Ca pique!

Stéphane 01/06/2008 10:53

Je ne me lasserai jamais de cette histoire :D